Retour
 :: Actualité ::::-->  Journée nationale des mémoires de l’esclavage à Brazzaville

A l'occasion de la 12ème Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition, l'Ambassadeur de France M. Bertrand Cochery s'est rendu les 10 et 11 mai au lycée français Saint-Exupéry afin d'échanger avec des classes de 4ème et de 1ère.

" Qu'est-ce que le commerce triangulaire ? ". Les élèves de 4ème et de 1ère des professeurs Yannick Elenga Itoumou et Christophe Figuéréo ont participé activement aux échanges avec l'Ambassadeur. Ce dernier a rappelé l'histoire de la traite, les moments clés et les enjeux de l'abolition de l'esclavage, ainsi que le rôle des grandes figures de la lutte contre l'esclavage, tels Toussaint Louverture ou Victor Schoelcher. Une attention particulière a été portée au travail de mémoire et au rôle des historiens, dans l'esprit de la loi Taubira.

Après avoir félicité les classes et leurs professeurs, l'Ambassadeur s'est rendu à la bibliothèque de l'établissement en compagnie du proviseur M. Bernard Petit et de la directrice du primaire Mme Agnès Deslandes. Une exposition y est organisée toute la semaine sur le thème de l'esclavage. La documentaliste et la responsable pédagogique lui ont montré les frises chronologiques et les pancartes réalisées sur le sujet, notamment sur l'esclavage des temps modernes.

Cette commémoration nationale est célébrée le 10 mai depuis 2006. Elle est née de la loi Taubira (2001) par laquelle (article 1er) "La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du xve siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité".