Le Centre de Documentation et d’Information

Recherches documentaires, prêts de livres, magazines, journaux, accompagnement disciplinaire :
Le centre de documentation et d’information accueille les élèves souhaitant effectuer des recherches, des travaux et lire dans le calme. D’une capacité de 65 places, il met à la disposition des élèves plus de 20.000 ouvrages (dictionnaires, encyclopédies, documentaires, magazines, romans) qui sont répertoriés dans la base de données BCDI. Huit postes d’ordinateurs connectés à internet et au réseau interne de l’établissement complètent ce fond.
Le CDI est ouvert à l’ensemble des élèves et à l’équipe éducative du lundi au vendredi de 7h 45 à 13h et 15h à 18h (fermé le mercredi après-midi). M. Nzabakani, assisté de Mme Nsoumbou, assure l’accueil des élèves, des classes, et la gestion du fond documentaire.
Dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé, M. Nzabakani a travaillé étroitement avec M. Zala, professeur en charge des stages de découverte, et ses élèves de quatrième et troisième sur la découverte des métiers au CDI en consultant les revues Onisep, les logiciels d’orientation GPO3 et les sites dédiés à l’orientation.

La plupart des élèves disposent d’une heure quotidienne au CDI (parfois plus). Ce temps est réservé au travail de recherche personnelle, d’élaboration de dossiers, d’accompagnement des Enseignement Pratiques Interdisciplinaires, de recherches et élaboration des TPE (travaux personnels encadrés) et de l’aide aux rapports de stage.

Information à l’orientation :
Chaque vendredi après midi (de 15h à 18h), le CDI devient un CIO (centre d’information et d’orientation) et M. Nzabakani investie la fonction de Personnel Ressource en Information et Orientation. Cette année, les élèves des classes de terminale ont été à l’écoute des nouvelles consignes d’orientation post bac pour la plateforme PARCOURSUP. Certains parents n’ont d’ailleurs pas hésité à venir à la permanence d’orientation ouverte chaque premier jeudi du mois.
Au mois de décembre, les élèves ont assisté au forum des métiers à l’Institut Français du Congo et ont participé à différentes visio-conférences avec des étudiants déjà engagés dans une poursuite d’études POST BAC.